- PROGRAMMES DE FORMATION PROPOSÉS PAR HENRI PENA-RUIZ.

 


NB. Les présents modules de formation ont été conçus et mis en oeuvre à la demande des IUFM et des Institutions destinées à la formation des enseignants mais aussi à la demande des collectivités territoriales (Conseils généraux ou régionaux, Municipalités, etc..). Il peuvent être ajustés et ciblés en fonction des demandes et des contraintes de temps. Ils intègrent toujours un moment complémentaire de questions-réponses et de libre dialogue.


 

 

1. Module de formation pour les élus, les fonctionnaires et les cadres des collectivités territoriales. La laïcité: définition et mode d'emploi. Histoire, principes politiques et juridiques, lois, problèmes concrets du vivre ensemble.


Présentation du module.

La laïcité est un principe constitutionnel. La République Française est dite laïque (« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée » Constitution de la cinquième république). La laïcité caractérise donc la puissance publique comme cadre juridique organisant le vivre ensemble. Elle a pour but de permettre à tous de jouir de la liberté de conscience, de l’égalité de droits, et d’une sphère commune orientée vers l’intérêt général. L’enjeu est essentiel pour concilier la diversité des convictions de populations aux traditions d’origines différentes et la nécessaire unité de l’organisation juridique et politique commune à tous. Il s’agit donc d’éviter à la fois l’imposition d’une norme issue d’une tradition particulière et le repli communautariste qui retrancherait une partie de la population de l’espace commun à tous, source de paix et de concorde dès lors que le sens de l’intérêt général qui l’anime est perçu clairement par la population.
Pour cela, les rapports entre les différentes convictions des citoyens et l’Etat sont inscrits dans des règles que doivent connaître les élus de la République, mais aussi les cadres et les fonctionnaires. Et ce aux différents niveaux de compétence de la puissance publique. Etat, régions, départements, communes sont concernés par les principes de la laïcité en ce qu’ils fixent les repères et la ligne de conduite face aux différentes demandes dont la puissance publique fait souvent l’objet. L’essentiel est alors d’avoir des repères pratiques conformes à ces principes. Tel est l’objet de ce module de formation, qui entend permettre à ses destinataires non seulement d’avoir une boussole pour appliquer le droit laïque et républicain, mais aussi de se trouver en mesure d’expliquer clairement le logique et les fondements de toute décision.

 

Les rubriques possibles du module de formation.


1- Définitions. Histoire, fondements et configuration juridique de la laïcité. (2 à 3 heures). Un concept facile à comprendre, fondé sur les droits humains. Au delà des rapporte entre religion et politique, une approche de l’harmonie entre unité du vivre ensemble et diversité des orientations personnelles et collectives. Un principe d’organisation de la concorde.


2- La laïcité de l’Etat. Les règles générales du fonctionnement laïque de la puissance publique. Neutralité et universalité du bien commun. La question de l’intégration par l’émancipation. (2 à 3 heures). Etudes de cas.


3- La laïcité au niveau des collectivités territoriales. Les points de repère des élus de la commune. Comment répondre aux demandes dont ils sont l’objet ? Etudes de cas (par exemple la différence entre culturel et cultuel) (2 à 3 heures).


4- Les règles générales des services publics. L’hôpital, les maisons des jeunes, les maisons de la culture, les équipements collectifs de loisirs. Liberté de conscience, liberté d’expression, et limites requises selon les contextes. Etudes de cas.(2 à 3 heures)


5- La laïcité scolaire et ses exigences propres Les écoles publiques, les écoles privées sous contrat, les écoles privées hors contrat. Déontologie laïque des enseignants et du personnel d’encadrement. Exemples précis. (2 à 3 heures)


6- La laïcité et la vie associative. Le monde mutualiste. Les cantines scolaires et associatives. L’organisation du temps. (2 heures)


7- La laïcité et le monde de l’entreprise. Laïcité et droit du travail. Sphère privée et sphère publique. L’espace social et l’espace économique. Les conflits de droits. Etudes de cas. (2 heures).


8- Laïcité et culture(s). Définitions. Culture et cultures : ambiguïtés. Comment fonder la critique du racisme et de la xénophobie ? Le dialogue des cultures et ses difficultés. L’émancipation individuelle et collective. Le risque communautariste. Droit à la différence et différence des droits. Valeurs et limites de l’approche interculturelle. Pédagogie de la laïcité (2 heures)

 

2. Modules de formation pour les enseignants. Laïcité de l'Etat, de l'Ecole, et des associations éducatives (IUFM, Ecole du Professorat, éducateurs et travailleurs sociaux etc..).


A. Premier module: l’idéal laïque et son enjeu éducatif.

Exposé et discussion sur :
1- Les figures du rapport entre religion et politique : théocratie, religion officielle, concordat, et laïcité.
2- Les principes fondateurs de l’idéal laïque et son enjeu.
3- Droit et histoire. Le processus de laïcisation.
4- Le dispositif juridique de séparation de l’Etat et des églises.
5- Les différents aspects de la laïcité pour l’Etat, la société civile, et l’Ecole.
6- La déontologie laïque face aux diverses convictions personnelles.

 

B. Deuxième module. Les sources philosophiques de la laïcité.
Quelques textes classiques majeurs, permettant une approche philosophique du thème de la laïcité, seront présentés et étudiés. Entre autres :
1-Locke, Spinoza, Kant. (thème de la séparation de l’Etat et des églises).
2-Hume, Rousseau, Condorcet. (Principe de la liberté de conscience, et de l’égalité des croyants, des athées, et des agnostiques).
3-Rousseau, Hegel, Hugo. (L’Etat comme organe du bien public et de l’espace civique commun ; l’accès à l’universel.)
4 -Condorcet, Max Weber, Auguste Comte, etc… (Les fondements de la déontologie laïque dans l’enseignement).

 

C. Troisième module.La laïcité scolaire.

1-La notion d'école publique. (cf Condorcet)
2-Le sens et le rôle de l'école laïque.
3-Les trois finalités de l'école: former l'homme, le citoyen, le travailleur.
4-Le respect de la laïcité par les enseignants et les élèves.
5-La place du fait religieux dans les programmes d’enseignement, et son traitement laïque.
6. L'enseignemnt laïque de la morale. Comment le concevoir?

 

D. Quatrième module. Les questions vives de la laïcité.
1-La laïcité et la problématique multiculturaliste.
2-Les revendications communautaristes et leur approche dans la vie associative et dans les collectivités.
3-Les évolutions sociétales. Résistances et conquêtes.
4-Le culturel et le cultuel: les risques de confusion.
5-Privé, public: dédinitions et champs d'application distinctifs.